MINDROOTS    SIX MIL ANTENNAS   |  BIO  |  VIDÉO trailer |  STORYBOARD extrait | SCÉNARIO extrait |   UNIVERS |  PRESS / ARTICLES |  CONTACT info

 
 


  



japan sky six mil antennas japan sky six mil

EXTRAIT DE SCÉNARIO:


18. INT.  JAPON/ APPARTEMENT DE YUKIKO - MATIN

La sonnerie d'un téléphone, une musique de fond, plan sur l'intérieur de l'appartement élégant de la chanteuse YUKIKO. Le murs de papier riz japonais défilent autour de nous, sur le quadrillé des murs se trouvent quelques silhouettes de chaises design. Toute la base de l'écran est remplie de ce quadrillé à part une ouverture carrée où les portes coulissantes sont ouvertes de chaque côté, montrant la chanteuse de dos qui regarde la mer.

Le ciel entrevu entre les portes est gris, rempli de taches plus foncées, le ciel est orageux, les nuages se déplacent rapidement, la mer est houleuse.
MOYEN PLAN
La silhouette de la chanteuse est proéminente, mi- taille au bas de l'écran, immobile à part ses cheveux qui volent au vent. Un craquement sonore semblable à celui d'un orage crée un changement de couleur et ajoute une couche de transparence sur la surface totale de l'image, comme l'accès à une vision entre deux mondes.

Le plafond sombre de l'appartement se dissout, laissant tout le ciel prendre le dessus de l'écran avec une trame transparente de courants indépendants plus fluides, rapides et variés que le mouvement unidirectionnel des nuages.
De la tête de YUKIKO jaillit un rayon noir vertical qui monte lentement vers le ciel jusqu'en haut de l'écran. Lorsqu'il y arrive, un remous se crée au centre d'une masse de nuages gris.

De la tête de YUKIKO s'échappe de petites bulles noires qui glissent rapidement sur la ligne vers le haut à divers rythmes. Les bulles parviennent jusqu'au centre, créent des remous à leur tour et laissent échapper de petits sons et signes visuels, comme s'il s'agissait de particules informationnelles.
Messages, désirs, intentions, idées, souvenirs.
Après une minute, de petites bulles redescendent sur la même ligne reliée à la tête de la chanteuse et crée une circulation dans les deux sens. Du centre du remous un cyclone miniature circule et déploie une ligne fluide et épaisse qui, tel un serpent, descend sur ce long fil langoureusement. Lorsqu'il s'approche de la chanteuse, la caméra entre en rotation et tourne autour de sa tête pour montrer son profil et par la même occasion toute la façade des murs en papier de riz.



La rotation s'arrête sur le gros plan de son visage et de ses yeux clos. Lorsque la ligne noire et épaisse touche le dessus de sa tête, ses yeux se mettent à clignoter et à vibrer très rapidement.

Au bout de 10 secondes un liquide noir coule de ses yeux, de ses narines et de sa bouche. À ce moment, des dessins violents et nerveux se tracent sur les murs de papier blanc. Un craquement sonore se fait réentendre, et la couche de transparence qui imbibait l'image disparaît instantanément, en laissant comme seules traces un filet d'eau sur chacune des joues de Yukiko.

YUKIKO s'essuie le visage. Demeure pensive pour un moment. Elle sort un petit objet électronique de l’intérieur de son veste, elle pousse sur un bouton interrupteur. Elle se retourne et marche vers la porte.
Elle disparaît derrière le cadre glissant, laissant comme seule image les murs blancs quadrillés.

Chaque carré se met à moduler sur une faible intensité, laissant apparaître des couleurs en dégradé. Les carreaux se subdivisent en plus petits carrés et forment tous ensemble un énorme écran vidéo.


mindroots on facebook


Contact:
mindroots@gmail.com